Medical Surface

Anodisation

3 possibilités pour un titane coloré, résistant et protégé

Nous proposons l’anodisation du titane par des procédés développés et validés par notre équipe experte selon les principes IQ OQ PQ PPQ conformément aux exigences de l’ISO 13485 et aux 21 CFR820.

Il s’agit de procédés électrochimiques conduisant à la formation d’une couche d’oxyde de titane à la surface des produits, octroyant aux matériaux une meilleure résistance à l’usure et à  la corrosion.

En plus de protéger les dispositifs médicaux, ces procédés permettent grâce au phénomène d’interférence et à l’orientation cristallographique de l’oxyde formé de les colorer (sans colorants ni polluants) tout en améliorant leur biocompatibilité par la modification de polarité de surface.

Nous mettons l’expertise de nos équipes à votre service au travers de nos trois solutions d’anodisation du titane assurant des résultats reproductibles associés à une parfaite biocompatibilité des implants.

Anodisation type I : La couleur de la couche d’oxyde naturelle de surface est remplacée par une couche d’oxyde orientée cristallographiquement, octroyant aux matériaux une meilleure résistance à l’usure et à  la corrosion et faisant apparaître sur les produis traités une couleur bien distincte permettant l’identification des pièces. Par notre maîtrise du procédé et le phénomène d’interférence, nous proposons de manière contrôlée et reproductible plus de 50 couleurs différentes.

Anodisation type III (anodisation SHINE) : Grâce à notre procédé de préparation de surface, la couche d’oxyde naturel à la surface des produits est réactivée sans être décapée, pour pouvoir contrôler son orientation cristallographique durant la réaction d’oxydation anodique. En plus de la coloration et de l’amélioration de la protection du matériau et de sa tenue à l’usure, ce procédé permet de préserver l’aspect brillant des produits et ne provoque aucune perte de matière. Notre solution d’anodisation type III est également proposée sur plus de 50 références de couleur.

Anodisation type II : Cette solution d’anodisation conduit à la formation d’une couche d’oxyde d’une seule couleur, gris anthracite, possédant des propriétés mécaniques bien supérieures à celles obtenues par anodisation colorée (résistance à la rayure plus élevée, forces de friction réduites et dureté scratch plus importante d’environ 15%). Ce procédé améliore encore la biocompatibilité des dispositifs médicaux par une meilleure adhérence de l’os sur le revêtement grâce à sa porosité et à la modification de sa polarité.

  • Anodisation type III Shine (5)
  • Anodisation (18)
  • Anodisation plaque verte
  • Anodisation (05)
  • Anodisation (10)
  • Anodisation (24)
  • Anodisation (36)
  • Anodisation rose (3)
  • Anodisation type II (1)